top of page
  • Loïc

Marketing d'influence et PME : Les 4 clés d'une union réussie !

Updated: Jul 7, 2021

Avec l'avènement d'Internet et des réseaux sociaux, il devient de plus en plus compliqué d'exister en ligne aux yeux des consommateurs. Les grandes marques ne s'y trompent pas, elles sont de plus en plus nombreuses à utiliser le pouvoir de recommandation des créateurs de contenus. Mais alors, comment les petites marques peuvent-elles en tirer parti ? Voici un petit guide qui vous aidera à y voir plus clair.



Le marketing d'influence en quelques mots


D'un point de vue académique, le terme marketing d'influence regroupe l'ensemble des pratiques visant à utiliser le potentiel de recommandation des influenceurs digitaux pour atteindre une clientèle spécifiquement ciblée sur les réseaux sociaux. Si on devait vulgariser ce terme, on pourrait très facilement le qualifier de bouche à oreille 2.0 du fait de son pouvoir d'amplification d'un message.


Vous n'avez pas pu passer à côté, depuis quelques années les "influenceurs" crèvent les écrans avec leurs millions de followers. Les créateurs de contenus sont aujourd'hui devenus de vrais acteurs du monde de la communication grâce aux communautés très engagées qu'ils ont su fédérer au fil du temps. Longtemps catalogués comme starlettes du petit écran, on constate depuis peu l'éclosion de nouveaux types d'influenceurs, des "Monsieur/Madame tout le monde" beaucoup plus proches et authentiques pour leurs abonnés.

 

➡ 1. Bien se préparer en amont de la campagne


Lorsque l'on prévoit de lancer une campagne d'influence, il y a une question primordiale à laquelle il faut répondre: Suis-je vraiment prêt.e?


Le message de fond de la campagne est-il clair pour vous? Avez-vous pensé à rédiger un brief et les contrats pour les créateurs de contenus? Quelles seront les contreparties pour les créateurs? Avez-vous anticiper du contenu engageant à poster? Avez-vous créé des liens trackés pour suivre vos résultats?...


Autant de points très importants à clarifier pour réussir votre campagne.

Imaginez vous dans une salle de théâtre, d'un coup les projecteurs s'allument, les yeux sont rivés sur la scène, mais celle-ci s'avère être cruellement vide, quelle sera la réaction du public?

Toutes ces questions doivent être anticipés au plus tôt

Une campagne d'influence se planifie en 3 temps: l'avant, le présent et l'après. À chacune de ces 3 phases, vous devez garder à l'esprit que l'objectif est de capter l'attention des nouveaux visiteurs et de la convertir en engagement durable pour votre marque.

 

💡Le tips Influencéa

Une des clés de la réussite d'une campagne d'influence repose aussi sur votre capacité à capitaliser sur le coup de projecteur dont vous bénéficiez grâce aux créateurs de contenus. Définissez bien vos objectifs : Accroître votre notoriété? Développer votre communauté? Générer des ventes?...


➡ 2. Choisir les bons créateurs de contenus

Un influenceur bien choisi contribue à augmenter de 56% l'assimilation du message auprès du public ciblé et augmente de 27% les intentions d'achat. (source: ladn.eu)

Le succès d'une bonne campagne repose sur la capacité à identifier les bons créateurs de contenus, mais surtout les bonnes audiences. Mais alors sur quels critères baser son choix?


On ne va pas se mentir, le premier critère qui peut vous venir en tête est la taille de la communauté du créateur. En effet, la taille de la communauté reste un indicateur incontournable car il permet de dessiner une première typologie d'influenceur cependant il ne fait pas tout, loin de là !

  • Taux d'engagement: Commentaires, likes, vues, repost... le taux d'engagement est l'indicateur parfait pour apprécier la qualité d'un créateur de contenu. Plus ce taux élevé, plus la communauté est réceptive aux contenus postés par le créateur.

  • Ligne éditoriale: Cet indicateur est un peu plus subjectif que le précédent. Ici l'objectif est de vérifier si l'univers du créateur (ton des messages, esthétique des publications, interactions avec la communauté...) est cohérent avec votre marque.

  • Followers persona: Étape très importante, elle vous permet de vérifier que l'audience du créateur de contenu que vous visez correspond à votre clientèle cible. Pour ce faire rien de plus simple, il suffit d'analyser quelques profils qui commentent les publications ou bien qui sont abonnés au créateur.

Cette étape est la plus fastidieuse et chronophage de votre campagne. En vous trompant dans le choix des créateurs avec qui vous souhaitez collaborer, vous risquez par la même occasion de vous tromper d'audience.

 

💡Le tips Influencéa

Pour les petites et moyennes entreprises il est peut-être plus judicieux de débuter dans le monde de l'influence en privilégiant les micro et/ou nano influenceurs.


Afin d'être sûr de ne pas vous tromper lors de cette étape capitale, le moyen le plus fiable reste encore de demander des captures d'écran des statistiques de la communauté de l'influenceur pour ne rater aucune information (information démographique, géographique, évolution de la communauté...).

 

3. Pour quel budget ?

En matière de tarification, le marketing d'influence est un secteur qui reste encore aujourd'hui en pleine structuration, de ce fait, il est difficile d'établir un grille tarifaire "type".


Les prix varient en fonction du type de contenu créé, du temps de réalisation mais surtout en fonction de la notoriété du créateur ou de ses singularités (influenceur "ultra-niche" par exemple). En effet, pour deux créateurs de contenus comptabilisant le même nombre d'abonnés, les prix peuvent varier du simple au double.


Pour rétribuer les créateurs de contenus, plusieurs options s'offrent à vous:

  • Rémunération

  • Dotation produit (gifting)

  • Programme ambassadeur

  • Cadeaux à faire gagner

  • Co-creation

  • Et bien d'autres...

Les combinaisons sont infinies, le mot d'ordre est créativité. Il faut néanmoins garder à l'esprit que les créateurs de contenus produisent une réelle prestation pour votre marque, ils produisent pour vous des contenus de qualité qui seront vus par une communauté qualifiée.

 

💡Le tips Influencéa

Lorsque l'on est une petite marque, il peut être compliqué de consacrer un budget conséquent à une campagne d'influence. Mais alors comment faire baisser le prix des partenariats? Soyez astucieux : N'hésitez pas à proposer des dotations produits pour baisser un peu la rémunération demandée par l'influenceur si il a une affinité particulière avec vos produits.

Attention il ne s'agit pas de proposer 50€ à un influenceur qui en réclame 1000€, comme dans tout partenariat, tout est une histoire de négociation.

 

➡ 4. Attention aux pièges

Tout n'est pas tout rose dans le monde de l'influence. L'essor du secteur et les success stories qui fleurissent autour des créateurs de contenus les plus populaires attisent forcément les convoitises, mais quels sont les risques pour vos campagnes?


De plus en plus de méthodes pour gonfler artificiellement la taille de sa communauté font leur apparition sur les réseaux sociaux afin d'attirer l'œil des annonceurs . Le phénomène n'est pas nouveau mais il a largement été amplifié par le boom qu'a connu le marketing d'influence ces dernières années.


Achats d'abonnés, faux commentaires, utilisation de bots, boucles de follow... sont autant de méthodes qui auront un impact négatif sur les résultats de votre campagne:

  • Des communautés peu ou pas engagées avec les contenus publiés.

  • Pas ou très peu d'homogénéité dans les profils de la communauté.

  • Des contenus généralement de moins bonne qualité.

  • Taux de conversion très bas.

L'excellente chaîne YouTube Follow Friday qui décrypte l'influence a d'ailleurs consacré une vidéo très bien construite sur le sujet que je vous recommande vivement !

 

💡Le tips Influencéa

Les comptes ayant recours à ce genre de pratiques sont facilement détectables pour un œil averti. Voici quelques indicateurs qui doivent vous mettre la puce à l'oreille:

  • Augmentation soudaine et inexpliquée du nombre d'abonnés,

  • Des commentaires très courts (souvent juste des émojis) qui n'ont pas de rapport avec la publication.

  • Un gros décalage entre le taux d'engagement des publications et la taille de la communauté.

  • Énormément de followers étrangers.

Il existe aussi des outils pour vous aider à analyser les créateurs tels que SocialBlade, HypeAuditor pour ne citer qu'eux. Encore une fois, n'hésitez pas à demander des captures d'écran des statistiques du créateur de contenu pour éviter les mauvaises surprises !

 

Bonus: L'influence n'est pas un sprint, c'est une course de fond

Beaucoup pensent que l'influence est la nouvelle arme de communication massive permettant d'avoir des résultats incroyable dès la première campagne. Eh bien comment dire... au risque de vous décevoir, cela n'est pas aussi simple.


Comme toute stratégie de communication, l'implémentation du marketing d'influence requiert un travail régulier et de longue haleine afin d'obtenir les résultats vraiment impressionnants. C'est en multipliant les campagnes d'influence ayant des objectifs différents (campagne de reconnaissance, campagne d'acquisition, de conversion...) que vous parviendrez à tirer le plein potentiel de cette stratégie.


Et vous l'influence, ça vous tente?


bottom of page